La tempete fait de grands dégâts aux jetées du port de Calais. Celle d'Ouest est coupée, et celle d'Est a de nombreuses avaries.
Les vagues ont renversé les fondations qui supportaient la voie ferrée depuis la crique jusqu'au café Deligny.
À la marée de nuit, le niveau de l'eau du chenal dépassa le sol de la jetée et les vagues vinrent balayer le pied du mur d'enceinte du Courgain.

Epson_21092018185426

Extrait de L' ILLUSTRATION du 17 Février 1877:

essai-page-0 - Copie (2)

essai-page-0 - Copie

Extrait du Journal Officiel de la République Française du 30 Juin 1877 :

page 904 JOURNAL OFFICIEL RF 30 Juin 1877