L' Atelier des photographes du XIX siecle

26 juin 2022

Porto (Portugal) - ALVAO

Domingos Alvão était un photographe portugais né et mort à Porto (1872 – 1946). c'est également à Porto qu'il a travaillé.

La Casa Alvão a été fondée le 2 janvier 1902 par le photographe Domingos Alvão au 120 Rua de Santa Catarina, dans la ville de Porto.
Ce bâtiment comptait de grands professionnels chevronnés comme Domingos Alvão et son disciple et plus tard directeur Alvaro Cardoso Azevedo.
Cet établissement possède des biens d'une valeur rare – les photographies prises par le maestro lui-même exposées dans divers établissements, qui ravissent les touristes – notamment dans l'Ex-Libris Magestic Café, que le touriste typique ne manque jamais de visiter.
Il y a des milliers de photographies portant la signature de ce professionnel, une figure à l'avant-garde de la ville de Porto, brossant un tableau des décennies et des décennies d'histoire qui concerne la ville et les transformations qui les ont accompagnées, avec âme et une vivacité que seuls les habitants de Porto ont pour produire une œuvre aussi conséquente.

Domingos Alvão est une pierre angulaire dans le domaine de la photographie portugaise. Lauréat de divers prix nationaux et internationaux, l'établissement travaille dans certains des périodiques les plus importants au monde. La Casa Alvão a été contactée par diverses entités pour participer à des travaux photographiques à grande échelle. Le travail le plus connu de l'établissement est né d'une commande de l'Institut du Vin de Porto en 1933 : une vaste enquête sur le territoire du Douro, d'où est issue une collection de photographies uniques qui font désormais partie de la collection nationale. . Tout aussi magnifiques sont les images capturées en 1934, qui faisaient partie de l'exposition coloniale portugaise au Palácio de Cristal de Porto. Visiter cet établissement, c'est visiter l'histoire de la photographie.

La Boutique de nos jours en 2022 (Voyage decouverte de Porto)

IMG_20220619_134711

IMG_20220619_134757_1

Domingos Alvão est l’un des plus grands photographes portugais de tous les temps. Il a traversé trois régimes politiques (royauté, république et Estado Novo) sans que son art n’en soit affecté, bien au contraire. A la fin du XIXe siècle, il a dirigé l’École Pratique de Photographie du “Photo-Velo Club” au n.º 120 de la Rue de Santa Catarina, à Porto, à côté du fameux Café Majestic, réputé pour l’ambiance très culturelle qui y règne et pour son style architectural Art Nouveau. C’est à cet endroit qu’il s’est installé comme photographe en 1903, puis qu’il a fondé sa société quelques années après .
Très apprécié pour sa capacité à faire la symbiose entre un cadre pictural et un document ethnographique naturaliste, Domingos Alvão a été plusieurs fois récompensé entre 1914 et 1936.
Il a été le photographe officiel de grandes entreprises mais aussi celui de l’Etat portugais. Son oeuvre a été publiée dans les revues de l’époque, comme Illustração Portugueza ou a Gazeta das Aldeias. Son travail le plus important est sans doute “Portugal”, édité en 1934. L’année suivante, il a été nommé Commandeur de l’Ordre Militaire du Christ, soit l’une des distinctions les plus hautes attribuées par l’état portugais.
D’une façon générale, la photographie est un témoignage sur le monde, une qualité qui est très bien exprimée dans ses photoreportages sur la crue du Douro en 1909 (“Cheia do Douro” ) et sur l’Exposition Coloniale en 1934 (“Exposição Colonial”).
Domingos Alvão avait une façon toute particulière d’appréhender le monde : il cherchait à transmettre des sensations de repos, de calme et de paix. Pour arriver à cela, il avait recours à un processus de création photographique basé sur la lumière et la pose. Dans une interview au Mundo, en 1913, Domingos Alvão parle de sa technique : “Mes photos sont le fruit d’une longue préparation. Je me promène, je trouve un paysage qui me plait, un visage agréable et je pose mon trépied. Ensuite, suivant le critère artistique adopté, je dispose le personnage, en essayant de le conjuguer le plus harmonieusement possible avec le décor, puis j’appuie sur le bouton”. Et c’est de cette conjugaison harmonieuse entre la lumière et la pose que résultent ces clichés qualifiés par la critique d’authentiques portraits psychologiques. Des photographies nettes, avec une palette de gris très riche, d’innombrables tonalités et de subtiles variations de tons. Alvão contrôle l’image photographique afin d’obtenir exactement ce qu’il avait visualisé dans sa tête. En d’autres mots, chaque photographie est un travail autonome en tant qu’objet d’expression artistique, mais qui prend tout son sens lorsqu’elle fait partie d’un groupe thématique.

(source : http://lusitanie.info/2016/03/domingos-alvao-la-pose-et-la-lumiere )

916_001

 

 

Posté par pins59 à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 mai 2022

Calais- Clavering

  • Charles CLAVERING de Nationalité Anglaise - Né vers 1816 à Tournai, Belgique et Décédé le 22 octobre 1881 à Calais à l'âge d'environ 65 ans
  • Chirurgien dentiste et photographe 

  •  

    Date de début d'activité : 1861
  • Adresse : 85 Rue Française
  • Adresse Personnelle : 32 Rue Française à Calais en 1882 - 77 Rue Française en 1878 sur livre recensement

Epson_03092017160144

Epson_03092017160320

182

Posté par pins59 à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mai 2022

Vierzon - Thébault

  • THEBAULT à Vierzon
  • Peintre Portraitiste
  • Date de début d'activité : 1886
  • Adresse : 30 Rue Gallerand à Vierzon / 15 Rue de la République à Montluçon

Fils d'un tisserand, Jean-Baptiste Théodore Thébault est né le 9 janvier 1850 à  Saint-Florent-le-Viel (Maine-et-Loire). Quand il se marie à  Paris en mars 1876, il est employé de commerce. En 1886, âgé de 46 ans, il est photographe et peintre portraitiste à  Montluçon, domicilié 15, rue de la République. On ne sait où et quand il s'est formé à  ce métier. En 1891, il est recensé à  Vierzon (Cher) où il ne travaillera que deux années. Il y décède le 16 novembre 1893 à l'âge de 43 ans. (source : www.portraitsepia.fr )

Epson_09052022120223

Epson_09052022120330

Posté par pins59 à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2022

Calais - 17 Décembre 1912 - Réunion du Syndicat des Photographes du Pas de Calais

Extrait du journal "Le Photographe" du 9 Février 1913 publiant la Tribune Syndicale du Syndicat des Photographes Professionnels du Pas-de-Calais.

Débats animés, prise de positions, un engagement certain de la profession, le lecteur en jugera... 

Le_Photographe___organe_des_[

Le_Photographe___organe_des_[

Posté par pins59 à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2022

Paul LEGRAND - Calais

  • Paul Jules LEGRAND - Né le 19 février 1877 - Riencourt-lès-Bapaume, Pas-de-Calais et Décédé le 19 avril 1956 - Calais, à l'âge de 79 ans,  Marié le 6 janvier 1902, Calais, avec Célestine Marie LECLERCQ
  • Relieur d'art et Photographe
  • Adresse : 195/199 Boulevard Lafayette
  • Present sur l' Annuaire Ravet Anceau en 1933,1938,1947/49 

Epson_07052022073746

Epson_07052022074030

 

Posté par pins59 à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 avr. 2022

Paul VILLY - @Lavoixdunord #Calais

  • Article paru dans la Voix du Nord du 15 Avril 2022

IMG_0001

Posté par pins59 à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avr. 2022

Calais - Georges DEBUCHE

  • Georges DEBUCHE (Peintre / Portraitiste) Né le 25 juillet 1881 à Saint-Pierre-les-Calais et 

    Décédé le 3 mars 1958 à  Calais, âge de 76 ans

  •  

    Professeur de dessin
  • Enseigne : Au Grand Portrait - Aquarelle, Peinture, Encadrement, Cartes Postales, Agrandissements
  • Adresse : 61 Rue Neuve à Calais

s-l1600

Posté par pins59 à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2022

Roubaix - Bauchart

  • J. BAUCHART - Roubaix
  • Enseigne : Photographie Artistique et Industrielle
  • la famille Bauchart, originaire de Roubaix et tenant un atelier de photographie au 122 rue du Moulin entre 1902 et 1908, puis au 42 rue de l’Industrie, entre 1909 et la fin des années 1920.
  • Photographie de l' Exposition internationale du Nord de la France, Roubaix en 1911
  • Photographe et Editeur de Cartes Postales

Epson_11032022165129

Epson_11032022165246

Posté par pins59 à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fourmies - Watremez

  • M. WATREMEZ (Fourmies et Bailleul)
  • Enseigne : Photographie Parisienne
  • Date de début d'activité : 1875
  • Adresse Fourmies : 43 Rue Saint Louis

Epson_11032022164934

Epson_11032022165029

Posté par pins59 à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mars 2022

Boulogne Sur Mer - Tailliez et Coeulte

  • Benjamin TAILLIEZ / Dominique COEULTE
  • Adresse : 26 Rue Neuve Chaussée

Epson_01032022184851

Epson_01032022184950

 

Fils d’un distillateur d’eau de vie, Benjamin Paul Tailliez est né le 12 octobre 1815 à Saint-Omer (Pas-de-Calais). Bon élève, il intègre l‘école des arts et métiers de Châlons-sur-Marne où il obtient un diplôme d’ingénieur-chimiste. (1) Le 1er février 1842, il se marie à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) où il est domicilié. Sur son acte de mariage, Benjamin Tailliez est sans profession mais, âgé de 26 ans, il devait déjà avoir acquis la formation artistique qui lui permettra de devenir un peintre boulonnais reconnu (1). En 1845, le jeune artiste ne présente pas moins de cinq tableaux à l’exposition organisée par la Société des amis des arts dont il est membre depuis 1843. (1) Pour s’assurer un revenu plus régulier que la vente de ses toiles, Tailliez participe en 1847 à un concours organisé par la ville de Boulogne pour pourvoir un poste de professeur à l’école communale de dessin. Le jury jugeant ses dessins trop faibles, sa candidature ne sera pas retenue. Tailliez devra patienter encore trois ans avant d’être nommé dans cette école où il enseignera le dessin jusqu’en 1879. (1)

LE DAGUERREOTYPEUR : Artiste peintre et ingénieur chimiste, Benjamin Paul Tailliez ne pouvait que s’intéresser au daguerréotype. A Boulogne-sur-Mer, sous-préfecture de 31 000 habitants, la première démonstration aurait eu lieu en 1848. On suppose que Tailliez y assista. Cinq ans plus tard, en 1853, il ouvre dans sa ville un atelier de portraits au daguerréotype ; le second dans le département du Nord après celui de Lille. (2) Son atelier est dévasté par un incendie le 30 novembre 1855 : "Tout l’atelier et son précieux contenu, plusieurs daguerréotypes, un grand nombre de cadres et de plaques de métal, une quantité considérable de produits chimiques, en un mot, un matériel complet de photographie a été détruit en quelques minutes... Plusieurs voisins de M. Tailliez, touchés de la perte énorme que ce sinistre lui fait subir, ont ouvert immédiatement une souscription pour pouvoir prêter sans intérêt au malheureux artiste, une somme qui lui permette de se procurer immédiatement le matériel dont il a besoin pour continuer à exercer un art auquel il a déjà consacré vingt ans de son existence."

LE PHOTOGRAPHE : 1855 est une année charnière pour la photographie : les professionnels délaissent peu à peu la technique du daguerréotype au profit des épreuves sur papier dont ils peuvent tirer plusieurs exemplaires. Tailliez a-t-il profité de la destruction de son outil de travail pour se reconvertir ? C’est possible. Nous sommes peu documentés sur sa carrière de photographe à Boulogne-sur-Mer à laquelle il aurait mis fin en 1866. (1). On sait seulement qu’il a travaillé un temps avec Achille Coeulte (1804-1888). L’un et l’autre étaient natifs du Pas-de-Calais et avaient longtemps pratiqué le daguerréotype ; peut-être se connaissaient-ils bien avant de s’associer. Les portraits qu’ils ont faits ensemble sont signés "Tailliez & Coeulte - Photographes. rue Neuve Chaussée, 26". C’est à cette adresse que Benjamin Paul Tailliez, professeur, était domicilié quand, veuf depuis un an, il s’est remarié le 5 septembre 1872. Par la suite, il déménagera place Navarin où il décèdera le 30 décembre 1882. Sur son acte de décès, il est qualifié de professeur de dessin en retraite.

Sources : (www.portraitsepia.fr)

(1) Tardieu Jacqueline "Un peintre boulonnais du XIXe siècle. Benjamin Paul Tailliez" (Cahier du Vieux Boulogne - 1er semestre 1997).

(2) "160 ans de photographie en Nord-Pas-de-Calais" (2001).

(3) Gallica - "La Presse" du 5 décembre 1855.

Posté par pins59 à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hazebrouck - Fernand Grabczewski

  • Fernand GRABCZEWSKI (beau fils du peintre Henri CLEENEWERCK)
  • Photographe et Peintre
  • Adresse : 10/42 Grand Place

Epson_01032022184602

Epson_01032022184719

Posté par pins59 à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hazebrouck - Henri Cleenewerck

  • Henri Emile CLEENEWERCK - Hazebrouck (1844 - 1907)
  • Peintre et Photographe
  • Adresse : 8 Rue des Moulins

Epson_01032022170712

AutoPortrait

Autoportrait-Henri-Cleenewerck

Posté par pins59 à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Boulogne Sur Mer - La Colonne Napoléon

  • La Colonne NAPOLEON

Un lieu symbolique. Le camp de Boulogne-sur-Mer, point de départ envisagé par Napoléon 1er pour conquérir l'Angleterre est le lieu d' une cérémonie fastueuse de remises de plus de deux mille croix de la Légion d' honneur le 16 août 1804.

Epson_01032022170912

Il est bon que l'Angleterre sache que l'espace qui sépare la Grande-Bretagne du continent n'est point infranchissable.
(de Napoléon à Talleyrand)

Située à Wimille, on l'identifie encore aujourd'hui des kilomètres à la ronde. Chaque soldat a fait le sacrifice d'une demi-journée de solde par mois (une journée entière pour les officiers) afin de financer la construction. La Colonne, qui culmine à 53 mètres, est surmontée de la statue de l'Empereur en petit Caporal, tournant le dos à l'Angleterre. Sachez pour la petite histoire, qu'elle n'est pas d'origine. Napoléon en costume de sacre regardait l'Angleterre et s'avérait bien plus menaçant. Mais au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le général de Gaulle a souhaité une statue moins belliqueuse...

Posté par pins59 à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Douai / Orchies - DECALONNE

  • A DECALONNE
  • Artiste Peintre
  • Date de début d'activité : 1868
  • Adresse à Douai : 10 Rue de l' Université
  • Adressde à Orchies : 10 Rue de Valenciennes

Epson_02032022152456

Epson_02032022152606

Epson_02032022152658

Epson_02032022152750

Posté par pins59 à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 févr. 2022

Calais - Quai de la Colonne - Louis XVIII

  • Calais

Après la chute de l'Empire, le 6 avril 1814, le Sénat rédigea un projet constitutionnel qui, tenant compte des acquis révolutionnaires et maintenant pour l’essentiel les institutions de l’Empire, appelait au trône « Louis, frère du dernier roi ».

Le retour des Bourbons coïncidait avec celui de la paix. Exilé depuis vingt-trois ans, Louis XVIII résidait à Hartweld en Angleterre.

Sollicité par une délégation municipale de rentrer en France par Calais, Louis XVIII accepta car « c'était le chemin le plus court et qu'il avait hâte de retrouver les siens ».

II débarque à Calais le 24 avril 1814 et y séjourne deux jours avant de gagner la capitale. Afin de commémorer l‘événement, dès le 25 août, la première pierre de la Colonne Louis XVIII est posée à l'endroit même où le roi a posé le pied sur le sol français.

Le roi est renversé le 19 mars 1815 lors du retour de Napoléon. Il est rétabli roi de France après la défaite de Waterloo le 18 juin 1815. Une fleur de Lys est déposée sur la colonne lors d’une grande fête le 24 avril 1814.

Le monument, élevé avec son accord en souvenir du débarquement de 24 avril 1814, porte sur une plaque de bronze l'empreinte du pied royal, un texte commémoratif.

Classée monument historique en 1933, le colonne, démontée au printemps 1939 afin de na pas gêner les travaux portuaires, échappe ainsi à la destruction.
Composée de fûts de pierre juxtaposés, elle quitte son ancien emplacement sur le quai pour être installé boulevard des alliés face à la chambre de commerce. ( source : www.cote-dopale.com )

Au pied de la colonne Louis XVIII vers 1900

Epson_08022022163123 

CPA circulée en 1915

Epson_09022022150644

Posté par pins59 à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 févr. 2022

Rue de Calais - Edition 1982

LES RUES de CALAIS :

Une série d' articles de Robert CHAUSSOIS du quotidien "La Voix du Nord" - Parution en 1982 (Série Incomplète)

Robert CHAUSSOIS - Calais Réalités de Novembre 1997

1997 11 Calais Realites 114

p13

p14

Posté par pins59 à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janv. 2022

Un petit Chien en Belgique

  • D VAN GORP 
  • Adresse : 50 Rue de Prague (Bruxelles Midi) - Saint Gilles

Epson_25012022120108

Epson_25012022120349

Posté par pins59 à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Joseph Deprey - Dunkerque Rosendael

  • Joseph DEPREY
  • Enseigne : Photographie Moderne
  • Adresse : 43 Rue de la Gare à Rosendael

Epson_25012022124505

Epson_25012022124600

Posté par pins59 à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 déc. 2021

Ardres - Studio SANIEZ

  • Gaston Louis Joseph SANIEZ (SAGNIEZ) à ARDRES
  • Debut Activité en 1962
  • Enseigne : Studio "Photo Lux"
  • Adresse : Boulevard Gambetta / Avenue de Rouville
  • A travaillé un temps chez Desreumaux - Photographe à Malo/Dunkerque
  • Né le 9/9/1937 à Tournehem sur la Hem (Pas de Calais) et décédé à Calais le 19/04/2009 à 71 ans (centre hospitalier de Calais), célébration des funérailles, le jeudi 23 avril 2009, à 15 heures, en l'église Saint-Médard de Tournehem-sur-la-Hem.
  • Ancien combattant d'Algérie / Croix du combattant, médaille d'A.F.N. (Tunisie) / Retraité des Ets Cegelec

Epson_05122021132931

Epson_05122021133022

Epson_05122021133118

Epson_05122021133213

Epson_05122021133257

Epson_05122021132423

Epson_05122021132513

Epson_05122021132607

Epson_05122021132744

Epson_05122021132837

Epson_05122021132045

Posté par pins59 à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Auchy les Hesdin - Fulgence VANDAL

  • Fulgence VANDAL - Auchy les Hesdin
  • Né le 12 janvier 1864 - Blingel, Pas-de-Calais
  • Menuisier (1889) ouvrier de filature (1890) horloger (1905) domicilié à Blingel (1889-90) à Auchy-lès-Hesdin (1905)

Epson_16122021175433

Epson_16122021175623

Posté par pins59 à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]