12 janv. 2020

Albertville - De Jongh

  • Francis DE JONGH (photographe, 1833-1912) - Albertville (Savoie)

Photographe à Marseille au 15 de la Canebière, en association avec Bargignac de 1861 à 1864. Actif à Vevey (Suisse) à partir de 1865. - Frère du photographe Edouard de Jongh (1823-1886). - Père de Edouard (1859-1926), Francis (1861-1944) et Auguste (1863-1947) de Jongh, photographes associés sous le nom "De Jongh frères" à Neuilly-sur-Seine

 

De Jongh frères est un atelier photographique tenu à Neuilly-sur-Seine par trois frères Victor-Édouard de Jongh (1859-1926), Léon François-Francis de Jongh (1861-1944), et Auguste Clément de Jongh (1863- 1947). Ils y produisent des photos de 1880 à 1903.
D'origine néerlandaise, la famille De Jongh arrive en Suisse en 1793. À la génération suivante, les deux fils du chef de famille Emmanuel-Auguste, Francis (1833-1910) et Édouard (1823-1886) s'installent comme photographes à Marseille autour de 1860. Francis (I) ouvre un atelier à Vevey en 1864. Francis a trois fils qui émigrent en France et créent l'Atelier De Jongh frères à Neuilly vers 18801. Installés d'abord au 15 rue de Longchamp, ils doivent s'agrandir et transfèrent leur atelier au 21 boulevard Inkermann en 1895. 
En 1903, ils retournent en Suisse et vendent leur affaire à Louis Fréon qui s'installe au 76 avenue du Roule pour continuer leur activité.
Édouard ouvre son atelier à Lausanne en 1868. Son fils Francis (II) (1864-1928) a breveté le procédé photographique avec le grain imitant le dessin. L'atelier se développe sous la direction de son fils Gaston de Jongh, (1888-1973) qui devient une personnalité éminente de la photographie dans ce pays. L'atelier photographique est connu pour des albums sur l'armée française et sur l'armée russe. Ils réalisent aussi de nombreuses photos de classes des lycées de Paris et province, ainsi que des groupes militaires, des entreprises industrielles ou des manufactures. Ils travaillent plutôt en grand format (23 x 15 cm), tandis que la production de photos-cartes de visites et cabinet est limitée à l'atelier de Neuilly. 


Bibliographie
Élisabeth Breguet, 100 ans de photographie chez les Vaudois 1839-1939, p. 119-123
Daniel Girardin, Petite(s) histoire(s) de la photographie à Lausanne, Lausanne, 2002, p. 31
Čedomir Vasić, De Jongh frères à Belgrade en 1888, Belgrade 2014, 1-144
Elise Dosquet, Les Prix de mérite à Neuilly (1879–1905), Histoire de 29 photographies, Neuilly-sur-Seine, 2012.

Création : 1879
Fin d'activité : 19..
Adresse : 15 rue de Longchamp, 1890-1895, Neuilly.
21 boulevard d'Inkermann, 1896-1903, Neuilly.
76 avenue du Roule, 1913, Neuilly.

Note :
Photographes originaires de Lausanne, actifs à Neuilly (Hauts-de-Seine) des années 1880 jusqu'au début du XXe siècle. - Edouard, Francis et Auguste (fils de Francis de Jongh (1833-1912)) s'associent et ouvrent en 1879 un atelier de photographie à Neuilly sous le nom "de Jongh frères". - En 1903, ils cèdent leur fonds à Louis Fréon et retournent en Suisse


Autres formes du nom : De Jongh frères / Frères De Jongh 

Epson_11012020101250

Epson_11012020101342

 

De Jongh, Francis Fils  - 1864 Marseille FRA - 1928 Lausanne VD
Profession Peintre, sculpteur, Photographe d'atelier
Genres Personne, Portrait, Architecture, Reproduction, Publicité, Portrait d'entreprise, Théâtre, Pictorialisme, Vie quotidienne
Lieu(x) de travail Paris FRA et Lausanne VD

Contexte Employeur de Christian Schiefer.
Membre des de Jongh (famille). Fils d'Edouard (sen.) de Jongh, père de Gaston de Jongh et grand-père d'Ariane Isler-de Jongh. Neveu de Francis (sen.) de Jongh. Cousin d'Edouard de Jongh, de Francis (jun.) de Jongh, d'Auguste de Jongh et de Jeanne Rochat.

Carrière Francis de Jongh :

Né à Marseille, montre très jeune des dons artistiques. Après un apprentissage de photographe à Lille, il est engagé dans le laboratoire des Nadar à Paris pour faire des retouches de négatifs et de positifs. Paul Nadar encadre son travail de photographe et lui permet de perfectionner l'éclairage, le cadrage et les techniques de développement. Il fréquente à cette époque les ateliers de peintres vaudois réputés et d'artistes français de l'entourage de Nadar. Davantage attiré par la scultpure, le dessin et le théâtre, Francis (jun.) de Jongh reprend à contre-coeur de son père l'atelier de l'avenue du Théâtre 6 à Lausanne vers 1885. L'atelier est déjà prospère. Il épouse une Anglaise, Hélène Lahee (1859-1919), avec qui il a cinq enfants, deux garçons et trois filles. Son fils Frank (1889-1915) meurt jeune alors qu'il est mobilisé dans l'armée canadienne. L'atelier de l'avenue du Théâtre acquiert une renommée internationale sous sa direction. Son travail de portraitiste et de pictorialiste est si apprécié que l'on tente de l'attirer à Paris, mais il préfère rester à Lausanne où il s'est très bien intégré: il est membre de plusieurs sociétés et photographe officiel du Cercle littéraire, notamment, et de cercles musicaux. Mobilisé avec son fils lors de la Première Guerre mondiale, il prend au sérieux son statut d'officier. A son retour à la vie civile, il laisse progressivement son fils Gaston prendre la relève de l'atelier de l'avenue du Théâtre. Jusqu'à sa mort en 1928, il se consacre avec bonheur à la peinture, au dessin et à la sculpture dans un atelier de Mont-Repos.

Appréciation de l'œuvre Francis :

de Jongh se spécialise dans les portraits de personnalités locales et étrangères, et dans les portraits de groupes. Ses commandes comprennent également: reproductions de toiles de collections privées, prises de vues de résidences, d'entreprises ou de leurs produits, collaboration à la réalisation de catalogues, de brochures, de cartes postales ou d'affiches. Bien qu'il maîtrise parfaitement la photographie, son besoin d'expression le conduit à enrichir celle-ci par des techniques nouvelles: il accompagne certaines photographies de montages et de dessins, ou ajoute des fonds à main levée sur certains négatifs. Il utilise les procédés au charbon dès leur apparition. En 1905, il dépose un brevet, «Ecran pour la photographie simulant le dessin», un procédé photographique qui imite le dessin au crayon ou au fusain. Dès qu'il est secondé par son fils Gaston (1888-1973) et que ses commandes lui en laissent le temps, il personnalise les portraits d'hommes et surtout de femmes en dessinant dans le fond du négatif un décor correspondant à la profession ou au caractère des modèles, ce qui rencontre un vif succès.

Posté par pins59 à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Cuinzier - Célestin Montet (Loire)

  • Célestin MONTET - Cuinzier (loire 42)
  • Date de début d'activité : 1900

Né le 11 octobre 1873 (samedi) à Jarnosse, Loire de parents Benoît MONTET 1829-1907 (Tisseur) et Claudine Marie Philomène BERTILLOT 1843-1911 (Tisserande)
Marié le 4 novembre 1898 (vendredi) à Cuinzier, Loire, Marie Léontine FARJOT, née le 10 mai 1877 (jeudi)

Epson_11012020100758

Epson_11012020101200

Posté par pins59 à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 sept. 2017

Saint Etienne - Article Publicitaire - Maison Giraud

  • Maison GIRAUD à Saint Etienne (Loire)
  • Adresse : 1 Rue de la Loire
  • Chocolaterie et Confiserie

Porte Carte de Visite Publicitaire :

Epson_03092017161959

Posté par pins59 à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Firminy - Victor Boxberger

  • Victor BOXBERGER - Firminy (Loire) Né le 8 avril 1868 - Klingenthal (67) et Décédé le 21 mai 1947 - Firminy , à l’âge de 79 ans
  • Date de début d'activité : 1894
  • Adresse : 111 Rue Nationale

Joseph Victor BOXBERGER

Elève à l'école de dessin, puis professeur de Dessin à Lille, ou ne se fera pas au climat. Reviens à Saint Etienne où il a appris le métier de photographe chez Justin Marnas dont il épousera la nièce le 3 mai 1900. Il y aurait participé avec l'équipe de Louis Lumière, à la mise au point de la photograpuie couleur par le système autochrome. Son fils Justin et sa fille Anne Marie seront aussi photographe

Epson_03092017161819 Epson_03092017161911

Posté par pins59 à 18:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Montbrison - David et Fils

  • DAVID et Fils - Montbrison (Loire)
  • Date de début d'activité : 1890
  • Enseigne : Photographie Montbrisonnaise
  • Adresse : 1 Avenue Alsace Lorraine (près de la caserne)

 Epson_03092017161501 Epson_03092017161558

Posté par pins59 à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Rozier En Donzy - Paul Farge

  • Paul FARGE au Rozier En Donzy (Né le 22 décembre 1874)

Epson_03092017161650 Epson_03092017161733

Posté par pins59 à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Chambon Feugerolles - Noel Barbier

  • Noel BARBIER - Le Chambon Feugerolles (Loire)
  • Enseigne : Photographie Moderne
  • Adresse : 5 Rue Gambetta

Epson_03092017161312 Epson_03092017161409

Posté par pins59 à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Saint Bonnet le Château - A. Prades Freydier

  • A PRADES FREYDIER à Saint Bonnet le Chateau (Loire)

Epson_03092017161134 Epson_03092017161223

Posté par pins59 à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Coutouvre - Louis MICHEL

  • Louis MICHEL à COUTOUVRE (Loire)
  • Date de début d'activité : 1900

Epson_03092017160426 Epson_03092017160521

 

Posté par pins59 à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 oct. 2016

Saint Etiene - A Bartoli

  • A. BARTOLI - Saint Etienne
  • Debut Activité : 1890
  • Adresse : 18 Rue Gambetta / 11 Cours Victor Hugo

Epson_22102016164134

Epson_22102016164223

Posté par pins59 à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]