08 janv. 2012

Photographes de Calais en 1933

LISTE DES PHOTOGRAPHES presents sur Calais en 1933 (source Annuaire Ravet Anceau)

  • A. BOUTTE - 143 Rue Leavers
  • LEGRAND LECLERCQ - 199 Boulavard Lafayette
  • E. LEGRAND - 14 Rue Francaise
  • H. LEMESRE - 2 Rue de Bruxelles
  • L. DELIE - 1 Rue de Thermes et 2 Rue Charles Ravisse
  • E. VAMPOULE - 23 Rue des Fontinettes - Tel 9.81
  • Géo. MARTIN - Modern' Photo - 60 Rue Royale - Tel 6.33
  • MAIER ROLLET - Photo Studio - 7 Rue de Vic (Successeur de Georges Pouge) - Tel 14.83

PUB_1933_MAIER

  • Photo RAILLON - 72 Boulevard Jacquard

PUB_1933_RAILLON

  • Robert VILLY - 86/88 Boulevard Lafayette

PUB_1933_Robert_VILLY


 

Posté par pins59 à 15:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


07 janv. 2012

Calais - Rue de la Citadelle

Chez LANDOUZY ce cliché au format 'Cabinet' de la Rue de la CITADELLE avec la vue du beffroi de l' ancien Hotel de Ville de Calais ( detruit pendant des Bombardements )

On peut voir au fond en arrière plan la tour du guet, mais aussi les maisons en encorbellement dites "à l'Espagnol" (1596 date de l' occupation espagnole) qui faisaient l'angle des rues Leveux et du Hasard. La rue Saint Nicolas y arrivait aussi, et du coté nord débouchaient les rues du lion Rouge, de la Harpe et celle du Roule.

La rue de la citadelle s'appelait St Nicolas Street sous l'occupation anglaise, à cause de l'hôpital du même nom vers qui elle menait. Elle donnait sur la "Bullengate", l'ancienne route de Boulogne, Le couvent des Dominicaines se trouvait au bout de la rue de la citadelle, face à l'hôpital St Nicolas, à l'angle de la rue du Roule.

img431


 img352


 

Posté par pins59 à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Calais - Vue du Port

  •  Le Port :

Le nouveau port de Calais est l' un des plus beaux et des mieux aménagés de la France entière; Dès 1874 on avait reconnu l' insuffisance des anciens bassins et projeté tout un ensemble de travaux qui étaient commencés quand la disparition de la vieille enceinte fortifiée permit de leur donner une nouvelle extension; L' inauguration officielle en fut faite par le Président CARNOT le 3 juin 1889 et les travaux furent complètement terminés pour la partir Est en 1896. Depuis on a amélioré beaucoup la partie Ouest qui maintenant est en voie d' achevement (années 1930)  

Le COURGAIN demeure une des curiosités de Calais. Longtemps resserré dans les murailles de son bastion triangulaire, il avait été elargi sous le Second Empire; Aujourd' hui, il abrite encore toute la population des pêcheurs et est très differents de la vieille cité calaisienne et de la jeune cité industrielle. La peche n' a plus à Calais la même importance que jadis. Aux siècles passés et naguère encore, c' était l' une des richesses de la ville. Le Hareng surtout y était l' objet de transactions actives mais tandis que Gravelines et Dunkerque arment pour la pêche à la morue dans les mers lointaines, tandis que Boulogne s' enorgueillit à juste titre de sa flotte de grands voiliers et de chalutiers à vapeur; calais conservent à grand peine une centaine de petits bateaux ne s' éloignant guère de leur port d' attache et cinq cents marins environs en constituent les équipages. (Années 1920/30) il faut chercher la cause de cette déchéance ou tout au moins de cette stagnation dans la prospérité de l' industrie du TULLE qui assurent aux hommes et femmes une existence plus facile et une rémunération plus large.

Le "PARADIS" , c' est le nom du port de pêche , c est un petit bassin seul reste de l' ancien port du moyen age; On l' appelait sous la domination Anglaise le "Fisher' s Gap". Il a été amélioré et protégé par une porte contre la houle de l' avant port; Il est toujours interessant d'assister au débarquement des bateaux qui viennent s' ammarrer au quai de la colonne. (Source : Lenné - guide illustré du tourisme)  

img781

 

EPSON029

EPSON030


 
Entre Calais et Douvres - Melies (1897)


 

Posté par pins59 à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Calais - Eglise Notre Dame

  •  L' Eglise NOTRE DAME (Pour en savoir plus cliquez ici )

 Au Xllème siècle, Calais n'est qu'une zone marécageuse habitée par quelques paysans et pécheurs. Calais est ensuite entourée de remparts et la ville se développe avec les comtes de Boulogne.

L'église, à l'origine, a été construite sur la demande d' ADRIEN DE WISSANT en 1214 pour 14 000 habitants et selon certains écrits, elle avait pour nom Sainte Marie et fut achevée en 1224.

Le noyau originel de l'église serait le transept construit en grès. Cette église était de forme rectangulaire avec 2 tours de façade pour l'entrée qui ressemblait au transept Saint Pierre. 
On y retrouve des caractéristiques défensives avec les meurtrières et une épaisseur de murs d'1m60.Après cette date (1224), cette église est devenue une église paroissiale et c'est à partir de ce moment que l'église s'est agrandie. C'est à partir de 1347, après la prise de Calais par Edouard III, que les anglais découvrent cet édifice et qu'ils vont décider de l'agrandir. Notre Dame est ainsi rattachée à l'archevêché de Canterbury. L'église deviendra ainsi dans la 2eme moitié du XVème siècle l'édifice religieux le plus important de la ville. Pour les travaux d'agrandissement, les anglais font appel à leurs alliés flamands. Ils vont construire les parties hautes de la nef, le chœur et le clocher en brique de sable étant donné que les carrières de pierre sont inaccessibles. En 1558, Calais est reconquise par la France et Notre Dame devient ainsi, après la destruction de l'église Saint- Nicolas qui deviendra la citadelle, l'église la plus importante de la ville. 

Au XVIIème siècle la chapelle d'axe dite la chapelle de la Vierge prolonge l'édifice. La longueur
de 88m permet d'accueillir plus de fidèles (6000).

A la révolution l'église est transformée en temple dédié au culte de la raison et en entrepôt
pour être ensuite rendue au culte en 1802.

Fin XIXème siècle, en 1863, le doyen de Calais,  l'archiprêtre de Lencquesaing engage des travaux de décoration de style gothique avec des ogives en plâtre qui recouvrent les voûtes en bois, un enduit en plâtre recouvre les murs  et le portail principal est reconstruit donnant un style «Tudor» alors en vogue à cette époque à Calais.

La destruction le 26 septembre 1944 : 
L'église est frappée par erreur par un bombardement allié. Le clocher s'effondre alors sur le transept nord et la chapelle de la Vierge accueille les fidèles jusqu'à l'ouverture de Notre Dame provisoire en 1950. La restauration débute dès 1945. 

Les événements importants :
- 1911 :  la messe en hommage aux victimes du sous-marin Pluviôse
- 7 avril 1921: le mariage d'Yvonne Vendroux et du Capitaine De Gaulle à l'époque. C’est ici 
qu’Yvonne Vendroux avait été baptisée.

Source : www.AMVPAC.com

img780 

  • Chez Camille BENOIT photographe de Lille (25 Rue des Tanneurs) cette photo de la Cathédrale "Notre Dame de Calais" datant du 7 Novembre 1869. 

img896 img895 


 

Posté par pins59 à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Calais - La Nouvelle Gare

  •  La Gare Centrale :
A cette époque le touriste qui débarque à la gare, située entre les 2 parties de la ville, avec un double pavillon, l' un du coté de Calais Sud (ex Saint Pierre) l' autre du coté nord doit quitter cette gare par le pavillon nord. De la place de la gare, il apercoit sur la gauche les glacis de la citadelle qui gene de ce coté le développement de la ville, et l' impression qu il eprouve n' est pas aussi favorable qu' elle pourrait l' etre s' il se trouvait au coeur meme de la ville dont il peut discerner devant lui les premiers edifices.
 
On a construit a Calais une gare monumentale composée de 2 batiments identiques et symetriques pouvant ainsi donner l' impression aux Calaisiens et St Pierrois d' avoir chacun sa gare. elle est mise en service le 6/06/1889 coté St pierre et le 3/11/1889 coté Calais. On s' apercevra à l' usage que cette gare presente un certain nombre d' inconvénients.
Afin de relier les deux cours de la gare, une passerelle de 50 mètres de long et d e6 mètre de large est installé le 23/02/1891, au dessus des voies ferrées. (celle-ci recupérée de l' exposition de Paris 1889 entre le pont de l' Alma et le Champs de Mars).
(source Lennel : guide illustré du tourisme et Fontaine : La Belle Epoque à Calais)         

 

nouvelle_gare

 

EPSON031

Batiment qui n' existe plus de nos jours.

 gare_40

VUE_GARE_1

GARE_NORD

GARE_SUD

PASSERELLE_GARE


 

Posté par pins59 à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Calais - Hotel de Ville

  •  Le Beffroi (ne pas confondre avec la Tour du Guet à gauche de la photo) et l' ancien Hotel de Ville de Calais.
Le Beffroi, construit sur l' emplacement de la halle primitive du moyen age, date des dernières années du XVe siècle. C' est un édifice carré, de forme un peu massive, percé d' étroites fenetres et appartenant au style Tudor ou longitudinale anglais. Les réparations que l' on y fit en 1863 ont respecté son caractère primitif; Il est surmonté d' un campanile en charpente ou est logé un carillon qui toutes les heures, égrène les notes d' une pastorale délicate et charmante : La Ronde du Chaperon Rouge de Boeldieu : Gentille Annette (toujours joué par le beffroi de l'actuel Hôtel de Ville).
 
L' Ancien Hotel de Ville de Calais , le beffroi fait maintenant partie des batiments du vieil hotel de ville de Calais, l' ancienne "Justice de l' Etaple" des marchands anglais, donnée en 1559 par Francois II aux calaisiens pour leur servir d' Hotel et Maison Commune. C' est en 1740 que cet Hotel fut reconstruit tel que nous le voyons sur la photo. Il ne manque de sobre élégance avec sa terrasse avancée soutenue par des arcades fermées à la date de la prise de vue et surmontée d' un buste d' Eustache de Saint Pierre par Cortot.
Sur le Trottoir qui le précède se dressent des bustes en bronze de Richelieu et d' Henri de Guise. Le premier est l' ancien buste qui, placé au XVIIe siècle dans la citadelle, avait été reclamé en 1793 par le commandant du Génie et restera 25 ans oublié dans les les magasins "comme métal à fondre". Lors de la restauration, le nouveau commandant du génie, Lieutenant Colonel de Radulf, l' y découvrit et, pour faire sa cour au duc de Richelieu alors ministre, proposa  à la ville de rétablir ce buste. Le maire A. BENARD, ayant démandé à l' administration un second buste pour faire pendant au premier, recut celui du Duc de Guise. Mais par une singulière méprise, au lieu de l' effigie  de Francois De Guise, liberateur de Calais en 1558, on avait envoyé celui de Henri de Lorraine, son fils et c' est toujours lui.
A signaler aussi, au dessus du cadran de l' horloge, 2 petits cavaliers qui à chaque fois que l' heure sonne se precipitent l' un contre l' autre.
 
Le Musée C' est dans ce batiment à partir de 1893 que sont placées les collections du musée. Elles y sont à l' étroit et à une époque leur transfert dans un édifice plus grand est plus ou moins prévu : Rue Jean de Vienne/Rue Edison.
 
La Tour du Guet A coté de l' ancien Hotel de ville, La tour surgit d' un paté de maisons baties sur l' emplacement des Halles détruitespar un incendie au XVIIe siècle.. Elles se compose de 2 parties : L' une massive et carrée est soutenue par des contreforts solides, l' autre est une tourelle à pans coupés, qui élève son architecture plus légère au dessus de la première plate forme avec balustrade en fer. Une Lanterne la surmonte. C' est incontestablement la plus vieille construction de la ville, aucun document précis ne permet de lui attribuer une date exacte. D' après nos chroniqueurs locaux, elle aurait été en partie détruite par un tremblement de terre en 1580. Réparée à diverses reprises, elle servit de phare du 1/12/1818 au 15/10/1848 (date de la mise en service du nouveau phare). un guetteur y passe la nuit et suivant un antique usage un moment supprimé, puis retablit, il fait entendre un coup de trompe après que l' horloge de beffroi a sonné l' heure ou la demie. Le télégraphe fut installé de 1818 à 1848 sur cette tour.
(Source : Lennel - guide illustré du tourisme)
 
Malheureusement la 2e Guerre Mondiale et les bombardements ont détruit le beffroi et l' ancien hotel de ville, seul la Tour du Guet est encore existante.                    

hotel_ville

EPSON007

EPSON002

 

Epson_28102017154028

Epson_28102017154228

 

Epson_03022018171201

hotel_ville_40

BEFFROI

TOUR_GUET


 

Posté par pins59 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Calais - Hotel de Guise

  •  L' Ancien Hotel de GUISE
Revenons sur la place d' Armes et prenons la petite rue de Guise au fond de laquelle apparait la "Porte de l' hotel de Guise". C' est le seul reste de l' "Etaple des laines" des marchands anglais; La maison de l' etaple était un vaste ensemble de batiments formant un rectangle complet autour d' une cour centrale et ressemblait aux halles de Bruges. le porche, seul vestige de ce monument est des premières années du XVIe siècle; il est flanqué de tourelles octogonales avec des niches ou "Montjoies". Les Armoiries qui ornaient la facade ont disparu. a peine peut on distinguer encore quelques fenetres et ouvertures à encadrement rectangulaire sur la rue de Guise, presque au coin de la rue Royale et dans quelques maisons de la rue des marechaux.
après la reprise de Calais en 1558, le Roi de France en avait don au Duc de Guise, d' ou son nom actuel. rachetée par la ville, cette propriété fut revendue en détail à divers particuliers et la "Cour de Guise" d' aujourd' hui ne peut rappeler que les splendeurs d' autrefois.
Longeons la courte rue qui rejoint la rue Royale, prenons à gauche cette même voie et par la rue des Maréchaux, nous arriverons à la rue de la Rivière ainsi nommée d' un petit cours d' eau qui au moyen age, traversait cette partie de la ville. Voici des batiments militaires du XVIIe siècle, puis l' Eglise Notre Dame.
(Source : lennel / guide illusté du tourisme) 
 

hotel_duc_de_guise


 

Posté par pins59 à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Calais - La Gare maritime

  •  La Gare Maritime :
Nous voici sur le quai nord de l' avant port. celui-ci présente une surface d' environ 6 Hectares. Sa largeur moyenne de 160 mètres permet l' évolution des plus grands navires. Longeons d' abord le quai nord-est long de 570 mètres et muni de quatre appontements métalliques à étages facilitant l' embarquement et le débarquement des passagers, quelle que soit l' heure de la marée.
Des voies ferrées s' allongent entre le quai et la facade de la gare maritime ; des trains arrivent de Paris, de Cologne, de Suisse, d' Italie et un flot pressé de voyageurs se précipitent aux portières assaillies par des commissionnaires plus ou moins polyglottes. La scène est pittoresque et vaut que nous restions un moment à la contempler, pendant que defilent devant nous les types les plus divers de la race Anglo-Saxonne et que des "rouleurs" empressés transbordent sur le paquebot en partance les malles solides et confortables, les valises multiformes et les colis encombrants. Une puissante grue electrique facilite leur besogne en enlevant d' un seul coup des wagons entiers remplis de bagages. Un mugissements sourd, un son de cloche, les amarres sont larguées et le navire s' éloigne.
Profitons en pour traverser dans un calme relatif la longue salles des Pas-Perdus de la gare maritime, l' une des plus belles du réseau. C' est un galerie de 110 mètres de long qui sert à l' occasion pour les banquets officiels ou les repas des groupes nombreux d' excursionnistes.
Poursuivons notre promenade sur le quai de marée qui prolonge le quai Nord-Est sur un longueur de 190 mètres ; contournons la talus fortifié au sommet duquel de monstrueux canons se profilent et après un coup d' oeil accordé aux batiments du pilotage et du lamanage, d' ou une vigie guette les signaux des navires qui demandent un pilote, accoudons nous deux minutes à l' extrémité du quai. Devant nous s' ouvre le chenal d' un acces très facile. la hauteur d' eau n' y est jamais inférieure à 4 Mètres 70,  Par les plus basses mers les paquebots des trois services réguliers y entrent et en sortent sans peine; sa largeur entre les jetées depasse les 130 Mètres.
(source : Lenné - guide illustré du tourisme)
 

gare_maritime


 
Mémoire_du_port_de_Calais


 

Posté par pins59 à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 déc. 2011

Calais - Dubroeucq

  • Oscar DUBROEUCQ - Calais
  • Photographe Amateur - Mécanicien de profession (annuaire calais 1901)
  • Adresse : 152 Rue de Valenciennes

img843 img835

 

Epson_30062017192725

Epson_30062017192816


Posté par pins59 à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 déc. 2011

Photographes de Calais en 1947/49

LISTE DES PHOTOGRAPHES presents sur Calais en 1947/49 (source Annuaire Ravet Anceau)

  • A. DOURDENT - 105 Rue La Fontaine
  • Ed. FRANCES - 60 Rue de la Tannerie
  • R. GOMER (Ambulant) - 81 Rue du 11 Novembre
  • Y. HOBBEN - 22 Cité Charost
  • P. LEGRAND LECLERCQ - 199 Boulevard La Fayette
  • Mme Veuve LEGRAND - 82 Rue Vauban
  • LEGRAND LEJEUNE - 'Studio Actualités' - Photographie Industrielle - Cité Charost Allée Centrale Stand 9
  • P. LELONG - Place Crèvecoeur (stand 44)
  • Robert VILLY - 86/88 Boulevard La Fayette (fondé en 1889)
  • Jean BOUTTE - 'Calais-Photo' - 19 Rue Monseigneur Piedfort 
  • Mutte Herlin et Compagnie - 40 Boulevard Jacquard - fournitures et produits pour la photographie

frances

gomer

legrand

legrand_lejeune

mutte_herlin

villy_robert

boutte


 

Posté par pins59 à 21:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]