Une nouvelle photo d'Arthur Rimbaud divise les experts

L'information a été révélée cette semaine dans Paris Match : un cliché inédit représentant le célèbre poète aurait été retrouvé dans un album photo. C'est en tout cas la conviction de son propriétaire. Les spécialistes du poète, eux, sont partagés. De nouvelles expertises vont être menées pour tenter d'authentifier le portrait.
Reportage : Nicolas Dumas et Daniel Samulczyk

La fameuse photo figure dans un album ayant appartenu à Liane de Pougy, une courtisane de la Belle Epoque. On y trouve quelques célébrités de l'époque, comme Jacques Offenbach, Marcel Proust et la Belle Otero, mais aucun des clichés ne porte de nom. L'ouvrage a d'abord appartenu à Jacques Guérin, un collectionneur de manuscrits, acquéreur notamment du premier jet d"Une saison en enfer", le fameux recueil de poèmes d'Arthur Rimbaud. Etrange coïncidence !

Un Rimbaud "embourgeoisé"

L'album a ensuite été légué à Carlos Leresche, l'actuel propriétaire, qui a souhaité identifier les portraits. Sur l'un des clichés, il pense reconnaître Arthur Rimbaud. Pour en avoir le coeur net, il le superpose à la célèbre photo du poète prise par Etienne Carjat en 1871, alors que Rimbaud avait 17 ans.

Arthur Rimbaud par Etienne Carjat (1871)

sipa_00201004_000013_1


Arthur Rimbaud par Etienne Carjat (1871) © Bibliothèque Arthur Rimbaud, Charleville-Mézières
Il en est alors persuadé : ces deux hommes ne font qu'un ! D'après ses recherches, la photo daterait de 1879 ou 1880. "L'homme aux semelles de vent" avait alors 25 ou 26 ans. Leresche soumet le document à des experts et ces derniers sont unanimes : il y a de grandes chances qu'il s'agisse en effet d'Arthur Rimbaud, même s'il ressemble plus à un bourgeois qu'à un poète maudit.

De leur côté, les spécialistes du musée Rimbaud, à Charleville-Mézières, sont sceptiques et ils refusent de croire à cette belle histoire.

Une autre photo déjà contestée

Il y a quelques années, déjà, un autre po

maxpeopleworld084365

rtrait de l'écrivain avait suscité un interminable débat. Retrouvé dans une brocante en 2008, il représenterait l'auteur du "Bateau ivre" à Aden, au Yémen, devant un hôtel où il séjourna. Pendant 4 ans, la photo a fait l'objet d'une bataille d'experts avant d'être finalement authentifiée "à 98%".

Arthur Rimbaud à Aden : la première photo controversée


Arthur Rimbaud à Aden : la première photo controversée © IP3 PRESS/MAXPPP
Le portrait publié dans "Paris Match" est-il vraiment celui d'Arthur Rimbaud ? Les nouvelles expertises qui vont être engagées permettront peut-être de lever le doute.